Un virus contenu dans les char­geurs USB Ener­gi­zer

closeCet article a été publié il y a 6 ans 9 mois 3 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les infor­ma­tions propo­sées sont donc peut-être expi­rées.

La marque Ener­gi­zer commer­cia­lise depuis main­te­nant quelques mois voir années des char­geurs de piles se bran­chant sur le port USB et, grâce à un logi­ciel, il est possible de connaître la durée de charge restante ainsi que si la ou les piles sont H.S. .

Malheu­reu­se­ment un virus était installé lors de son instal­la­tion plus préci­sé­ment le cheval de troie nommé Arucer qui se trouve dans le fichier arucer.dll.

Ce cheval de troie ouvrait une porte déro­bée sur le port 7777 et ainsi permet­tait d’ef­fec­tuer des actions à l’insu de l’uti­li­sa­teur.

Pour le suppri­mer il suffit de faire un scan avec votre anti­vi­rus (si vous n´en possé­dez pas, vous pouvez télé­char­ger un anti­vi­rus gratuit) ou de désins­tal­ler le logi­ciel Ener­gi­zer Usb Char­ger ce qui entrai­nera la suppres­sion de la clé de registre permat­tant le lance­ment à chaque démar­rage de ce cheval de troie.

La société Ener­gi­zer à quant à elle retiré le logi­ciel du télé­char­ge­ment et commencé une enquête avec l’aide de l’US-CERT (orga­nisme à l’ori­gine de la décou­verte de ce cheval de troie) pour savoir comment il a pu arri­ver dans le logi­ciel.

Alerte de sécu­rité sur le site de l’US-CERT (en anglais)

Une réflexion au sujet de « Un virus contenu dans les char­geurs USB Ener­gi­zer »

Les commentaires sont fermés.