Google Bing et la recherche sociale

closeCet article a été publié il y a 5 ans 6 mois 14 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les infor­ma­tions propo­sées sont donc peut-être expi­rées.

Les utili­sa­teurs inscrits sur les réseaux sociaux ne cessent de croitre (500 millions pour Face­book, 300 millions pour Twit­ter), les prin­ci­paux de moteurs de recherche intègrent désor­mais la recherche sociale au sein de leurs résul­tats.

Après avoir réfé­rencé les tweets en temps réel depuis 2009 pour Google, la firme de Moun­tain View intègre sous les résul­tats de recherche, les recom­man­da­tions de ses amis Face­book, Twit­ter ou encore des profils Google. D’après mes premières consta­ta­tions, cette amélio­ra­tion est bien mais modi­fie le clas­se­ment des sites dans les résul­tats des requêtes. Si des amis ont recom­man­dés un lien, celui-ci sera favo­ri­ser par rapport aux autres comme le montre la capture d’écran ci dessous.

Capture d'ecran d'une recherche sur le mot clé Twitter

Micro­soft au travers de son moteur de recherche Bing a aussi commencé à inté­grer la recherche sociale pour conti­nuer dans la pers­pec­tive de faire de Bing un moteur d’aide à la déci­sion. La recherche sociale de Bing se fait au moyen de l’in­té­gra­tion des données prove­nant de Face­book. Lors d’une requête sur un mot clé, les amis aimant la page sont ainsi affi­cher comme sur le site ou vous pouvez recom­man­der les articles.

En faisant des recherches sur diffé­rents mots clés, je n’ai pas eu l’oc­ca­sion de rencon­trer des recom­man­da­tions Face­book dans les résul­tats de recherche. Et vous ?

Que pensez-vous de l’in­té­gra­tion des recom­man­da­tions de vos amis dans les résul­tats de recherche ?

Via Soft­pe­dia