Nokia partiel­le­ment racheté par Micro­soft

closeCet article a été publié il y a 3 ans 3 mois , il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les infor­ma­tions propo­sées sont donc peut-être expi­rées.

HTC 8X, Lumia 920, Lumia 820
La firme finlan­daise de télé­pho­nie mobile Nokia vient d’être offi­ciel­le­ment rache­tée par Micro­soft en ce qui concerne la branche télé­pho­nie mobile.

Depuis l’ar­ri­vée d’An­droid, Nokia a vu les parts de marchés de son système Symbian dimi­nuer forte­ment lais­sant ainsi sa posi­tion de leader à iOs et Android.  En 2010, Micro­soft a conclu un parte­na­riat avec Nokia concer­nant Windows Phone ce qui marqua l’ar­ri­vée de la gamme Lumia.

La cession de la branche télé­pho­nie mobile de Nokia à Micro­soft auto­rise égale­ment la firme de Redmond à utili­ser la marque Nokia pendant les 10 prochaines années. Cette cession ne concerne en revanche pas le service de carto­gra­phie Here ni les équi­pe­ments réseaux cepen­dant, rien n’est préci­ser concer­nant l’an­nonce faite le mois dernier par rapport à l’in­té­gra­tion d’Here au sein des voitures.

 

Grace à ce rachat, Micro­soft se retrouve donc dans la même posi­tion que ses prin­ci­paux concur­rents qui ont chacun une acti­vité de fabri­ca­tion de mobiles, iOs fabriqués par Apple, Google à racheté il y a quelques années Moto­rola et vient d’ailleurs d’an­non­cer le premier smart­phone né de la colla­bo­ra­tion Moto­rola/Google. Du côté des actuels employés de Nokia qui sont au nombre de 32000, tous seront désor­mais employés de Micro­soft. Par ailleurs, Micro­soft compte basé son nouveau Data­cen­ter pour l’Eu­rope en Finlande.

Le montant de l’opé­ra­tion s’élève à un peu plus de 5 milliards d’eu­ros dont 3.79 M pour la partie mobiles et services ainsi que 1.65 pour les brevets. Pour ces derniers, le commu­niqué de presse de Micro­soft indique par ailleurs quand les termes de ce rachat, les brevet sont en fait un accord sur 10 ans après quoi, ils reviennent à Nokia. D’un autre côté, Micro­soft donne égale­ment à Nokia une licence de 10 ans pour l’uti­li­sa­tions de ses brevets pour l’ap­pli­ca­tion de carto­gra­phie Here.

Windows Phone progresse lente­ment mais surement, d’après les derniers chiffres de Kantar World­pa­nel, la part de marchés en Europe atteint main­te­nant 8.2 % et plus de 11 % pour la France. Du côté de son cata­logue d’ap­pli­ca­tions au sein du Windows Phone Store, le nombre s’élève à 170 000 appli­ca­tions.

Enfin, Nokia produi­sait égale­ment des smart­phones qui ne tour­naient pas sous Windows Phone, la gamme Asha qui repré­sente plus de la moitié des termi­naux actuel­le­ment par Nokia France (13 Asha et 12 WP).

Il ne reste plus qu’à attendre la réac­tion des autres construc­teurs, vont-ils conti­nuer à travailler avec Micro­soft ou vont ils se recen­trer sur Android ? Cette ques­tion avait égale­ment été posée suite au rachat de Moto­rola par Google et il s’avère que les construc­teurs sont restés sur ce marché mais il repré­sente tout de même plus de 60 % des PDM.