Archives pour la catégorie Divers

Comment conver­tir un dossier en fichier ISO avec Folder2ISO

Parfois il peut être pratique de passer un dossier dans une image ISO pour par exemple passer des fichiers vers une machine virtuelle, le logi­ciel Folder2ISO créé par TrustFM, permet de réali­ser cette opéra­tion gratui­te­ment et rapi­de­ment.

L’uti­li­sa­tion de ce logi­ciel est assez simple, tout d’abord télé­char­gez le logi­ciel Folder2ISO

Le logi­ciel ne néces­site pas d’ins­tal­la­tion ni de droits admi­nis­tra­teurs, lancez direc­te­ment l’exé­cu­table télé­chargé.

image

Dans la fenêtre qui s’af­fiche, le bouton Select Folder permet de sélec­tion­ner le dossier que l’on veut mettre dans l’ISO.

Le bouton Select Output quant à lui sert à indiquer l’en­droit d’ex­por­ta­tion de l’ISO, le label permet de donner un nom à l’image.

Le char­set n’est norma­le­ment pas à modi­fier la version à utili­ser en France est ISO 8859–1, si vous avez besoin de modi­fier ce para­mètre, le ? permet de connaitre les diffé­rents char­set ISO selon les pays et langues.

Pour finir cliquer sur Gene­rate ISO pour géné­rer l’image ISO qui sera sauve­gar­dée dans le dossier indiqué avec Select Output.

Site de Folder2ISO

Spotify accroit sa dimen­sion sociale dans la version 0.4.3

Mardi, Spotify a annoncé sur son blog la sortie de la version 0.4.3 qui apporte un certain nombre de nouvelles fonc­tion­na­li­tés notam­ment sociales.

Parmi les nouveau­tés que je trouve les plus inté­res­santes, il y a celle de pouvoir visua­li­ser les play­list de nos amis Face­book sans avoir à leurs deman­der de nous four­nir l’url ou de la parta­ger.

Ces profils acces­sibles depuis Spotify montrent les play­list de la personne en y affi­chant aussi les nombres d’abon­nés , les tops artistes et chan­sons .

Les diffé­rentes listes de lectures peuvent êtres parta­gées entre les amis Spotify, Face­book , Twit­ter ou encore pour finir , être envoyé dans la boîte de récep­tion à un ami en parti­cu­lier.

Chaque titre peut être partagé faci­le­ment et rapi­de­ment avec des boutons de partage, vers Face­book et Twit­ter, au dessus de chaque titre joué dans le bord infé­rieur gauche

Autre nouveauté majeure, Spotify est main­te­nant capable de recon­naitre et lire les musiques stockées sur votre ordi­na­teur en plus grâce à la tech­no­lo­gie Grace­note, il peut aussi mettre à jour les infor­ma­tions des fichiers stockés sur le PC comme le nom de la chan­son , l’ar­tiste etc avec la base de Spotify

Cette nouvelle version arri­vera en mise à jour auto­ma­tique mais si vous préfé­rez l’avoir tout de suite il est possible de la télé­char­ger et de l’ins­tal­ler manuel­le­ment

Site de Spotify pour s’ins­crire et télé­char­ger Spotify (atten­tion à l’heure de rédac­tion de cet article, la version télé­char­geable sur le site est l’an­cienne)

Télé­char­ger Spotify 0.4.3 sur Clubic

Décès de l’un des créa­teur de l’in­for­ma­tique – Edward Roberts

Ed Roberts est décédé le jeudi 1er avril à l’âge de 68 ans d’une pneu­mo­nie , il était l’un des créa­teur de l’in­for­ma­tique et a été le premier a proposé un ordi­na­teur dit person­nel en terme de budget, celui-ci s’éle­vait à 360 $ en 1975 ce qui pour l’époque était un prix très minime comparé aux autres ordi­na­teurs.

Le premier ordi­na­teur person­nel qu’il avait donc créé était le Altair 8800.

Bill Gates et Paul Allen (co-fonda­teur de Micro­soft) ont écrit un article à sa mémoire car c’est en parti grâce à son travail que Micro­soft est devenu ce qu’elle est aujourd’­hui. En efffet , Bill Gates et Paul Allen ,après avoir été embau­chés par Ed Roberts dans sa société MITS, ont déci­dés de créer un langage de program­ma­tion destiné à l’Al­tair 8800.

Son nom l’Al­tair Basic, ce langage fut ensuite commer­cia­lisé par Micro-Soft au prix de 35 $ c’était les débuts de Micro­soft avec la distri­bu­tion de leurs logi­ciel par MITS.

Voir l’ar­ticle de Bill Gates au sujet de la dispa­ri­tion d’Ed­ward Roberts

Biogra­phie d’Ed­ward Roberts sur Wiki­pe­dia

Retrou­vez vos images dupliquées grâce à AntiDupl.NET

Ce petit logi­ciel gratuit permet de scan­ner vos dossiers d’images que vous aurez choi­sis et ainsi de sortir une liste d’image poten­tiel­le­ment dupliquées .

image

Dans l’image ci dessus vous pouvez voir un exemple d’image en double exem­plaire, les deux images sont affi­chées l’une au dessus de l’autre et il suffit de faire un clique droit pour suppri­mer l’une ou l’autre .

Le tableau présente une colonne diffé­rence, c’est cette colonne qui indique les chances que les deux photos soient iden­tiques, 0 étant le meilleur indice et non 100 .

Si le logi­ciel a un doute sur une image il change la couleur en rouge des données diffé­rentes entre les deux photos après à vous de voir si elles sont ou pas iden­tiques. Si elles ne le sont pas pensez à cliquer sur “!?” afin que le logi­ciel comprenne qu’il a effec­tué une erreur.

Le logi­ciel n’est pas dispo­nible en langue Française et ne néces­site aucune instal­la­tion, juste à exécu­ter le fichier qui dé zippera ensuite les fichiers néces­saires dans un dossier AntiDupl.NET – numéro de version ..

Télé­char­ger AntiDupl.NET gratui­te­ment en anglais

Un virus contenu dans les char­geurs USB Ener­gi­zer

La marque Ener­gi­zer commer­cia­lise depuis main­te­nant quelques mois voir années des char­geurs de piles se bran­chant sur le port USB et, grâce à un logi­ciel, il est possible de connaître la durée de charge restante ainsi que si la ou les piles sont H.S. .

Malheu­reu­se­ment un virus était installé lors de son instal­la­tion plus préci­sé­ment le cheval de troie nommé Arucer qui se trouve dans le fichier arucer.dll.

Ce cheval de troie ouvrait une porte déro­bée sur le port 7777 et ainsi permet­tait d’ef­fec­tuer des actions à l’insu de l’uti­li­sa­teur.

Pour le suppri­mer il suffit de faire un scan avec votre anti­vi­rus (si vous n´en possé­dez pas, vous pouvez télé­char­ger un anti­vi­rus gratuit) ou de désins­tal­ler le logi­ciel Ener­gi­zer Usb Char­ger ce qui entrai­nera la suppres­sion de la clé de registre permat­tant le lance­ment à chaque démar­rage de ce cheval de troie.

La société Ener­gi­zer à quant à elle retiré le logi­ciel du télé­char­ge­ment et commencé une enquête avec l’aide de l’US-CERT (orga­nisme à l’ori­gine de la décou­verte de ce cheval de troie) pour savoir comment il a pu arri­ver dans le logi­ciel.

Alerte de sécu­rité sur le site de l’US-CERT (en anglais)