Archives pour la catégorie Google

Conseils pour des vacances numé­rique­ment tranquilles 1/3 Appli­ca­tions Android

Avec l’ar­ri­vée de l’été et les vacances scolaires, certains d’entre vous sont peut être déjà partis en vacances. Dans cet article je vais vous donner quelques conseils vis a vis de vos Smart­phones Android avec quelques appli­ca­tions utiles puis dans d’autres articles ulté­rieu­re­ment pour vos photos de vacances ou vos ordi­na­teurs portables  afin de vous éviter de gâcher la partie “numé­rique” de vos vacances.

Appli­ca­tions mobiles

Pour cet article, je vais lais­ser de côté Windows Phone au profit de l’An­droid Market car c’est ce système que j’uti­lise le plus.

Je vous recom­mande tout parti­cu­liè­re­ment Google Maps qui propose un GPS avec guidage vocal et cartes dispo­nible sans avoir d’ac­cès réseau de plus il est gratuit ! Pour l’uti­li­ser régu­liè­re­ment, je n’ai pas eu de soucis majeurs, les seuls problèmes étant dus aux satel­lites et au temps de trian­gu­la­tion.

Tita­nium Backup est une appli­ca­tion de sauve­garde d’ap­pli­ca­tions et données. Cette appli­ca­tion propose de sauve­gar­der le tout sur la carte SD avec une plani­fi­ca­tion des sauve­gardes (limité à un type de sauve­garde deux fois par semaine pour la version gratuite). Ensuite en cas de problème vous n’avez qu’à réins­tal­ler l’ap­pli­ca­tion pour retrou­ver vos anciennes appli­ca­tions, vos messages et quasi­ment tout ce que vous aviez aupa­ra­vant. Pour avoir eu à l’uti­li­ser suite à un Android ne voulant plus démar­rer, j’ai récu­péré envi­ron 90 % de que j’avais avant le plan­tage y compris les SMS/MMS et contacts.

Orange Wifi, si vous êtes abonné Orange pour le mobile et/ou Inter­net ou si vous avez un forfait Orange compre­nant les Hots­pots illi­mi­tés, cette appli­ca­tion permet de recher­cher les hots­pots à proxi­mité et aussi de se connec­ter à sa Live­box depuis son Smart­phone sans avoir à entrer les clés de sécu­rité.

Goggles (il n’y a pas d’er­reurs de frappe, il s’agit bien d’un seul o et de deux g) est une appli­ca­tion qui permet de scan­ner les codes barres, QR codes ou autres tags mobiles mais pas que! Il permet aussi de faire office de scan­ner car s’il arrive à lire le texte d’une photo, vous pour­rez alors scan­ner une carte de visite et entrer direc­te­ment celle ci dans vos contacts. Lorsqu’il s’agit d’un article, vous pouvez lancer une recherche sur Inter­net pour obte­nir le meilleurs prix d’un article en ligne.

Bonne conduite est une appli­ca­tion gratuite déve­lop­pée pour Axa. Cette appli­ca­tion permet de dres­ser une liste de choses à véri­fier avant le départ, de connaitre son taux d’al­coo­lé­mie poten­tiel en fonc­tion de sa consom­ma­tion (comme indiqué dans l’ap­pli­ca­tion, ce test peut, ne pas être exact) et d’autres fonc­tions utiles pour les soirées, départs en vacances. Le seul incon­vé­nient que je repro­che­rais est qu’elle est assez lourde à télé­char­ger du fait des anima­tions 3D.

Je ne vous ai pas parlé de jeux que ce soit de reflexion(sudoku, travaille céré­bral), casi­nos (poker, blackjack ou autre) car je n’en utilise que très rare­ment par contre vous pour­rez peut être trou­ver votre “bonheur” sur AppXoid, ce site propose tous les jours les bons plans de l’An­droid Market aussi bien au niveau des jeux que des appli­ca­tions gratuites ou payantes.

Parta­ger en commen­taire vos bons plans Android, Windows Phone ou encore iOs !

Cette news plutôt orien­tée Google, j’en profite pour vous propo­ser des invi­ta­tions au nouveau réseau social de Google, Google +, si vous êtes inté­ressé, lais­sez un mail et votre nom/prénom.

Православни икони

Comment amélio­rer la secu­rite de ses comptes Face­book, Hotmail et Google

Avec la multi­pli­ca­tion des sites de phishing, il n’est pas rare de voir des personnes qui ont “perdu” leur compte Face­book ou alors rece­voir des mails indé­si­rables d’une personne pour­tant de confiance. Google, Face­book et Micro­soft ont ajouté des fonc­tions de sécu­rité à leurs comptes permet­tant de faire une double authen­ti­fi­ca­tion.

Cette double authen­ti­fi­ca­tion consiste à asso­cier son numéro de télé­phone mobile à son compte et,lors d’une connexion à son compte, un mot de passe est envoyé sur le mobile pour vali­der la connexion.

Comptes Windows Live/Hotmail de Micro­soft

L’au­then­ti­fi­ca­tion plus sécu­ri­sée propo­sée par Micro­soft est à mon gout moins bien que celle propo­sée par Face­book et Google mais utile tout de même.

Elle permet en asso­ciant son télé­phone, de pouvoir rece­voir par SMS un code à usage unique. Ce code une fois utilisé est inva­lide. Cette fonc­tion peut être utile dans les lieux publiques, les cyber cafés et dans tous les endroits ou vous ne souhai­tez pas taper votre vrai mot de passe.

Acti­va­tion de la double authen­ti­fi­ca­tion

Pour commen­cer, il faut rensei­gner son numéro de télé­phone mobile, pour ce faire, aller sur le site de gestion des comptes Windows Live. Cliquer ensuite sur Ajou­ter en face de la ligne Télé­phone mobile (sauf si votre télé­phone est déjà rensei­gné bien entendu Sourire).

Utili­sa­tion de l’au­then­ti­fi­ca­tion à usage unique

Rendez-vous sur hotmail.fr ou encore sur https://login.live.com/ pour vous connec­ter, au lieu de rentrer direc­te­ment vos mot de passes et nom d’uti­li­sa­teur, cliquez sur “Obte­nir un code à usage unique pour se connec­ter avec” puis sur “obte­nez-en ici” (de code).

Entrez alors votre adresse de message Windows Live et votre numéro de télé­phone (pensez à chan­ger de pays si celui qui est sélec­tionné n’est pas le votre)

Comme indiqué sur la page, des frais de messa­ge­rie texte peuvent s’ap­pliquer au service notam­ment si vous êtes à l’étran­ger. Je n’ai pas eu de factu­ra­tion en étant avec Orange mais en étant resté sur le terri­toire Français. Le SMS peut mettre plusieurs secondes/minutes à arri­ver.

Une fois votre code reçu, entrez le ensuite sur la page de connexion et vous serez connecté sans avoir a entrer votre véri­table mot de passe.

Comptes Face­book

Face­book ne permet pas l’usage d’un code à utili­sa­tion unique. Par contre, il est possible d’ajou­ter plusieurs protec­tion par rapport à votre compte.

La première consiste à para­mé­trer une noti­fi­ca­tion en cas de connexion à votre compte pour chaque nouveau péri­phé­rique et/ou navi­ga­teur.

La seconde s’ajoute à la première, elle permet d’en­voyer un SMS sur votre télé­phone ainsi qu’un code à usage unique permet­tant la connexion d’une appli­ca­tion ou d’un péri­phé­rique à votre compte Face­book.

Acti­va­tion des protec­tions

Allez sur dans les para­mètres de votre compte ou cliquez sur ce lien, rendez vous ensuite dans la partie sécu­rité puis cliquer sur modi­fier.

Dans la section qui appa­rait cochez les cases qui vous inté­ressent, vous remarque­rez aussi la présence des acti­vi­tés récentes de votre compte.

2011-07-02_1654

Comme vous pouvez le consta­ter, chez moi toutes les cases sont cochées y compris l’HTTPS que je vous conseil tout parti­cu­liè­re­ment si vous utili­sez des réseaux wifi publics ou non sécu­risé (sans chif­frage WPA2 ou autre par exemple). Car en HTTP simple, certaines appli­ca­tions dont je ne cite­rais pas le nom, permettent d’in­ter­cep­ter les sessions Face­book. Cette dernière remarque s’ap­plique égale­ment aux autres services.

Comptes Google

Google permet d’as­so­cier le mot de passe habi­tuel ainsi qu’un code à usage unique pour se connec­ter à son compte.

Il s’agit la d’une véri­table authen­ti­fi­ca­tion double à condi­tion de bien veiller à déco­cher une case conser­vant la connexion pour une durée de 30 jours.

Confi­gu­ra­tion de la double authen­ti­fi­ca­tion

Rendez vous dans les para­mètres de la vali­da­tion en deux étapes soit depuis les para­mètres de votre compte soit en cliquant direc­te­ment sur ce lien.

Acti­vez la vali­da­tion en deux étapes et entré alors deux numéro de télé­phone mobile dont un de secours au cas ou le premier serait or service, perdu ou encore volé.

Vous obtien­drez aussi des codes de secours à conser­ver précieu­se­ment..

Pour tester si la vali­da­tion en deux étapes fonc­tionne,décon­nec­tez-vous de votre compte puis recon­nec­tez vous. Vous rece­vrez ensuite votre code à usage unique pour conti­nuer la connexion.

Conclu­sion

Comme je l’ai indiqué dans le titre de cet article, ces mesures sont desti­nées à amélio­rer la sécu­rité de vos comptes mais elles ne permettent pas de garan­tir une sécu­rité à 100 % ! Pensez aussi à éviter d’ac­cep­ter n’im­porte quelle appli­ca­tion sur les réseaux sociaux pour éviter de spam­mer vos contacts et ensuite de penser que vous avez été “piraté”. Lorsque vous souhai­tez accé­der à un site, préfé­rez taper l’adresse plutôt que d’ac­cé­der au dit site par le biais d’un email reçu sur votre boite mail.

Et vous, avez-vous d’autres astuces pour augmen­ter la sécu­rité de vos comptes ?

Google Bing et la recherche sociale

Les utili­sa­teurs inscrits sur les réseaux sociaux ne cessent de croitre (500 millions pour Face­book, 300 millions pour Twit­ter), les prin­ci­paux de moteurs de recherche intègrent désor­mais la recherche sociale au sein de leurs résul­tats.

Après avoir réfé­rencé les tweets en temps réel depuis 2009 pour Google, la firme de Moun­tain View intègre sous les résul­tats de recherche, les recom­man­da­tions de ses amis Face­book, Twit­ter ou encore des profils Google. D’après mes premières consta­ta­tions, cette amélio­ra­tion est bien mais modi­fie le clas­se­ment des sites dans les résul­tats des requêtes. Si des amis ont recom­man­dés un lien, celui-ci sera favo­ri­ser par rapport aux autres comme le montre la capture d’écran ci dessous.

Capture d'ecran d'une recherche sur le mot clé Twitter

Micro­soft au travers de son moteur de recherche Bing a aussi commencé à inté­grer la recherche sociale pour conti­nuer dans la pers­pec­tive de faire de Bing un moteur d’aide à la déci­sion. La recherche sociale de Bing se fait au moyen de l’in­té­gra­tion des données prove­nant de Face­book. Lors d’une requête sur un mot clé, les amis aimant la page sont ainsi affi­cher comme sur le site ou vous pouvez recom­man­der les articles.

En faisant des recherches sur diffé­rents mots clés, je n’ai pas eu l’oc­ca­sion de rencon­trer des recom­man­da­tions Face­book dans les résul­tats de recherche. Et vous ?

Que pensez-vous de l’in­té­gra­tion des recom­man­da­tions de vos amis dans les résul­tats de recherche ?

Via Soft­pe­dia

L’ap­pli­ca­tion Google Docs arrive sur Android

Google a lancé hier son appli­ca­tion Google Docs pour Android. Celle-ci permet d’édi­ter et de voir des docu­ments héber­gés sur la plate­forme Docs de Google.

Une fonc­tion­na­lité qui peut s’avé­rer utile a été ajou­tée, la recon­nais­sance optique des carac­tères (OCR) est dispo­nible pour les nouveaux docu­ments.Cette tech­no­lo­gie permet de créer un docu­ment à partir d’une photo qui contient du texte, cette image est ensuite envoyée à un serveur pour l’ana­lyse des carac­tères puis les carac­tères recon­nus sont “écrits” dans le docu­ment Docs créé. Lors de mes tests, la recon­nais­sance n’est pas tota­le­ment fiable car si la lumi­no­sité n’est pas parfaite, aucun carac­tère n’est alors reconnu.Par contre si la lumi­no­sité est correct (photo prise en pleine jour­née) et que les textes sont très lisible, les textes sont dans l’en­semble recon­nus.

 

L’édi­tion ou la créa­tion de docu­ments PowerPoint n’est pas possible dans l’ap­pli­ca­tion par contre il est possible d’édi­ter et de créer des docu­ments Excel et Word.

L’uti­li­sa­tion colla­bo­ra­tive des docu­ments est égale­ment possible, cepen­dant la mise à jour des docu­ments doit être faite manuel­le­ment dans certains cas.

L’ap­pli­ca­tion est pratique pour vision­ner des docu­ments mais l’édi­tion est à revoir. En effet, l’édi­tion n’est pas vrai­ment adapté aux mobiles, c’est l’an­cienne version de Google Docs mobile qui est utili­sée.

Autre incon­vé­nient, il n’est pas possible de travailler sur ses docu­ments de façon décon­necté, tout se passe en ligne.

Un jour après son lance­ment l’ap­pli­ca­tion atteint le cap des 100 000 instal­la­tions.

Pour le moment, je préfère encore la version mobile d’Of­fice 2010 mais qui n’est pas dispo­nible sur les systèmes Android et vous que pensez vous de cette version Android de Google Docs ?

Télé­char­ger Google Docs mobile pour Android sur l’An­droid Market

Loca­li­sa­tion des utili­sa­teurs d’iP­hone et d’An­droid, une nouveau­tée ?

Image Flickr de Sergio Poppi des 'grandes oreilles'

Derniè­re­ment, les médias ont relayés une infor­ma­tion disant que les utili­sa­teurs d’iP­hone étaient traqués dans leurs dépla­ce­ment suite à la dernière mise à jour de l’iOS. Ces dépla­ce­ments étant sont ensuite envoyé à Apple.

Cepen­dant, je ne vois pas ou se situe le problème car ce n’est pas nouveau que les opéra­teurs peuvent suivre leurs abon­nés via les antennes relais, que les GPS stockent les parcours (voir l’af­faire de l’en­lè­ve­ment des deux jumelles en Suisse par leur père). Dans cette affaire, le GPS aurait pu servir à recons­ti­tuer le parcours emprunté par le père d’ou une certaine utilité de traquer l’em­pla­ce­ment des utili­sa­teurs mais pour en reve­nir au sujet initial, l’iP­hone n’est pas un cas à part bien au contraire.

Peu après la révé­la­tion concer­nant l’iP­hone, des cher­cheurs outre atlan­tique ont fait une décou­verte simi­laire dans le système d’ex­ploi­ta­tion mobile concur­rent c’est à dire Android. Ce dernier ne fait qu’un stockage des données des 200 dernières antennes relais et réseaux wifi rencon­trés et n’en­ver­rait pas ces dernières à Google.

La loca­li­sa­tion se fait au moyen des cellules relais, chacune d’elle possède un iden­ti­fiant aussi appelé cell-id et c’est grâce à ça que les télé­phones peuvent être loca­li­sés. Ensuite inter­vient le procédé dit de trian­gu­la­tion qui se base sur un prin­cipe très simple, le télé­phone à loca­lisé se trouve dans un triangle imagi­naire ou les trois extré­mi­tés sont les antennes relais. La trian­gu­la­tion est la façon la plus précise pour géo loca­li­ser c’est aussi utilisé par les GPS. L’autre façon moins précise mais présente en campagne tout comme en ville c’est celle basée unique­ment sur le cellId, une fois cet iden­ti­fiant connu et la puis­sance de récep­tion de l’ap­pa­reil il est possible de connaitre la loca­li­sa­tion dans un péri­mètre plus ou moins proche autour du relais, la préci­sion n’est pas toujours au rendez-vous et peut parfois atteindre 10 km alors qu’a­vec la trian­gu­la­tion, les meilleurs résul­tats sont de l’ordre de 100 mètres.

Si vous possé­dez un télé­phone Android, il est possible via une appli­ca­tion présente sur l’An­droid Market de connaitre l’an­tenne relais sur laquelle on est connecté et de tester la loca­li­sa­tion par les antennes relais en obte­nant le résul­tat sur une carte Google Maps. Cette appli­ca­tion gratuite s’ap­pelle Loca­tion-API. Si vous connais­sez d’autre appli­ca­tion pour Windows Mobile/Phone, Symbian n’hé­si­tez pas à les parta­ger pour complé­ter l’ar­ticle.

Pour finir, je trouve que cette affaire fait beau­coup de bruit alors que rien de tout ce qui est dit est nouveau, en plus la loca­li­sa­tion par antenne relais n’est pas précise au point de dire qu’une personne se trouve dans tel ou tel maga­sin sauf si le GPS est activé mais dans un tel cas la batte­rie s’épuise très rapi­de­ment.

Article du Figaro sur l’en­lé­ve­ment des deux jumelles en Suisse

Le Pari­sien à propos du “mouchard” présent dans les iPhone, iPad et Android

СувенириКартини