Archives de catégorie : Uncategorized

Décou­vrez et instal­lez le nouveau navi­ga­teur Edge de Micro­soft

Micro­soft a récem­ment sorti une nouvelle version de son navi­ga­teur Edge qui est main­te­nant basée sur le projet Chro­mium (la version open source de Google Chrome).

Cette nouvelle version apporte donc tous les avan­tages de Google Chrome en termes de rendu mais égale­ment une nouvelle inter­face, une compa­ti­bi­lité avec tous les systèmes d’ex­ploi­ta­tion.

Si vous êtes habi­tué à utili­ser Google Chrome vous ne serez pas perdu avec cette nouvelle inter­face qui lui ressemble forte­ment, Micro­soft a revu le menu pour y ajou­ter des para­mètres supplé­men­taires mais aussi la partie profil utili­sa­teur qui permet non plus d’y connec­ter un compte Google mais un compte Micro­soft.

Si votre ordi­na­teur n’a pas encore reçu la nouvelle version vous pouvez la télé­char­ger depuis le site de Micro­soft: Télé­char­ger le nouveau Micro­soft Edge

La page d’ac­cueil

Le premier chan­ge­ment si vous venez de Google Chrome est la page d’ac­cueil qui vous présente les sites les plus visi­tés mais aussi les dernières actua­li­tés MSN.

Ces présen­ta­tions peuvent être chan­gées en utili­sant le bouton avec la roue cran­tée et vous n’avez plus qu’à choi­sir celle que vous préfé­rez ou créer la votre avec l’op­tion Person­na­lisé

Para­mètres de confi­den­tia­lité

Concer­nant les para­mètres de confi­den­tia­lité que vous pouvez retrou­ver dans le menu para­mètres et dans l’on­glet Confi­den­tia­lité et services.

Capture d’écran des para­mètres de confi­den­tia­lité de Micro­soft Edge

Le para­mé­trage a été simpli­fié au maxi­mum concer­nant les cookies et le suivi qui est fait de votre navi­ga­tion. Vous aurez ainsi le choix entre trois niveau allant sur basique ou les cookies sont quasi­ment tous accep­tés au niveau strict ou au contraire ils sont majo­ri­tai­re­ment bloqués au risque de bloquer le fonc­tion­ne­ment de certains sites comme les sites e-commerce ou d’ad­mi­nis­tra­tion qui fonc­tionnent avec des cookies pour les connexions.

Les exten­sions

Le fait qu’Edge soit basé sur Chrome apporte égale­ment les exten­sions, les déve­lop­peurs peuvent faci­le­ment porter leurs exten­sions d’ailleurs Micro­soft propose égale­ment un store diffé­rent du Micro­soft Store, le cata­logue est en revanche bien plus allégé à l’ins­tar de Google.

Vous pouvez retrou­ver vos exten­sions en tapant comme adresse edge://exten­sions/ ou sinon vous rendre sur le store en allant sur https://micro­sof­tedge.micro­soft.com/addons/cate­gory/EdgeEx­ten­sionsE­di­torsPick?hl=fr

Gestion des langues

Si lors du télé­char­ge­ment votre version est en Anglais vous pouvez faci­le­ment chan­ger la langue en vous rendant dans les para­mètres puis dans la section Langues

Gestion des langues dans MS Edge

Vous pouvez ensuite ajou­ter des langues en cliquant sur le bouton et il ne vous reste plus qu’à acti­ver la langue dési­rée et de redé­mar­rer Edge pour prendre en compte le chan­ge­ment.

Comment faire un package hors ligne pour une appli­ca­tion React avec NPM Serve?

Bien que la plupart des usages de React soient desti­nés à Inter­net il arrive que l’on ne puisse pas avoir d’ac­cès exté­rieur dans le cadre du déploie­ment d’une appli­ca­tion sur des machines auto­nomes décon­nec­tées d’In­ter­net.

Tout fonc­tion­nait parfai­te­ment pour moi jusqu’au moment du déploie­ment sur l’or­di­na­teur cible, je voulais garder les url telles qu’elles étaient afin de ne pas avoir à réadap­ter l’ap­pli­ca­tion si elle venait à être publiée sur le web et la docu­men­ta­tion React conseille plusieurs serveurs web, Serve, Apache, Express, etc.

Dans cet article je vais vous montrer comment procé­der avec npm et serve.

Tout d’abord il vous faut une appli­ca­tion React, si vous n’en avez pas vous pouvez récu­pé­rer un star­ter kit ici https://create-react-app.dev/docs/getting-star­ted .

Vous pouvez tester l’exé­cu­tion de l’ap­pli­ca­tion en faisant un npm start en ouvrant ensuite votre navi­ga­teur à l’adresse http://local­host:3000

Je suppose ici que vous avez déjà un envi­ron­ne­ment de déve­lop­pe­ment React d’ins­tallé.

Une fois prêt nous allons récu­pé­rer une version portable de Nodejs (https://nodejs.org/en/down­load/) en zip. à l’heure de l’écri­ture de cet article la plus récente étant 10.16.3 en LTS. Pour l’ar­chi­tec­ture je vous laisse le choix selon vos besoins.

Dé zippez l’ar­chive et ouvrez une invite de commande dans ce dossier. (vous pouvez direc­te­ment taper cmd dans la barre d’adresse de l’ex­plo­ra­teur de fichier)

Si vous exécu­tez sur votre ordi­na­teur npx serve, npm ira direc­te­ment cher­cher dans votre envi­ron­ne­ment de déve­lop­pe­ment les modules liés à serve et par l’oc­ca­sion ne télé­char­gera pas en local dans le dossier ou alors il ira télé­char­ger les modules mais les placera dans %appdata%/Roaming/npm-cache ce qui fait qu’en déployant le dossier zip seul vous obtien­drez le message suivant:

npx serve
npm ERR! code ENOTFOUND
npm ERR! errno ENOTFOUND
npm ERR! network request to https://regis­try.npmjs.org/serve failed, reason: getad­drinfo ENOTFOUND regis­try.npmjs.org regis­try.npmjs.org:443
npm ERR! network This is a problem rela­ted to network connec­ti­vity.
npm ERR! network In most cases you are behind a proxy or have bad network settings.
npm ERR! network
npm ERR! network If you are behind a proxy, please make sure that the
npm ERR! network ‘proxy’ config is set properly. See: ‘npm help config’

npm ERR! A complete log of this run can be found in:
npm ERR! C:\Users\micka\AppData\Roaming\npm-cache\_logs\2019–09–26T22_03_50_668Z-debug.log
Install for [email protected]­la­test failed with code 1

Pour éviter ce problème il faut au préa­lable instal­ler de manière locale avec l’op­tion –save de npm le serveur serve.

npm install serve –save

Atten­tion il est impor­tant que vous soyez dans le dossier ou se trouvent npm et npx avant de lancer cette commande.

Une fois cette étape effec­tuée, vous aurez les fichiers serve et serve.cmd au même niveau que npm et npx et dans le dossier node_modules, l’en­semble des dépen­dances seront présentes. L’ins­tal­la­tion est main­te­nant réel­le­ment portable.

Vous pouvez aller plus loin en ajou­tant un navi­ga­teur embarqué comme Elec­tron par exemple et propo­ser un package encore plus complet.

[Windows 10 –10130] Résoudre le problème d’ou­ver­ture du menu démar­rer

Avec la mise à jour 10130 un bug lié à l’ou­ver­ture du menu démar­rer est revenu, il empêche tout simple­ment l’ou­ver­ture de ce dernier ou la ferme­ture. Il en va de même pour la recherche via Cortana.

Pour ma part, j’ai résolu ce problème en désac­ti­vant les options de géolo­ca­li­sa­tion de Windows 10:

  • Aller dans le nouveau panneau de confi­gu­ra­tion ‘Set­tings »
  • Ensuite cliquez sur Privacy puis Loca­tion
  • Passez le para­mètre Loca­tion à off comme ci-dessous Location window
  • Redé­mar­rez le PC pour appliquer les modi­fi­ca­tions

Une fois la prochaine mise à jour du système instal­lée, n’ou­bliez pas de réac­ti­ver ce para­mètre si vous en avez l’uti­lité !

Nokia partiel­le­ment racheté par Micro­soft

HTC 8X, Lumia 920, Lumia 820
La firme finlan­daise de télé­pho­nie mobile Nokia vient d’être offi­ciel­le­ment rache­tée par Micro­soft en ce qui concerne la branche télé­pho­nie mobile.

Depuis l’ar­ri­vée d’An­droid, Nokia a vu les parts de marchés de son système Symbian dimi­nuer forte­ment lais­sant ainsi sa posi­tion de leader à iOs et Android.  En 2010, Micro­soft a conclu un parte­na­riat avec Nokia concer­nant Windows Phone ce qui marqua l’ar­ri­vée de la gamme Lumia.

La cession de la branche télé­pho­nie mobile de Nokia à Micro­soft auto­rise égale­ment la firme de Redmond à utili­ser la marque Nokia pendant les 10 prochaines années. Cette cession ne concerne en revanche pas le service de carto­gra­phie Here ni les équi­pe­ments réseaux cepen­dant, rien n’est préci­ser concer­nant l’an­nonce faite le mois dernier par rapport à l’in­té­gra­tion d’Here au sein des voitures.

 

Grace à ce rachat, Micro­soft se retrouve donc dans la même posi­tion que ses prin­ci­paux concur­rents qui ont chacun une acti­vité de fabri­ca­tion de mobiles, iOs fabriqués par Apple, Google à racheté il y a quelques années Moto­rola et vient d’ailleurs d’an­non­cer le premier smart­phone né de la colla­bo­ra­tion Moto­rola/Google. Du côté des actuels employés de Nokia qui sont au nombre de 32000, tous seront désor­mais employés de Micro­soft. Par ailleurs, Micro­soft compte basé son nouveau Data­cen­ter pour l’Eu­rope en Finlande.

Le montant de l’opé­ra­tion s’élève à un peu plus de 5 milliards d’eu­ros dont 3.79 M pour la partie mobiles et services ainsi que 1.65 pour les brevets. Pour ces derniers, le commu­niqué de presse de Micro­soft indique par ailleurs quand les termes de ce rachat, les brevet sont en fait un accord sur 10 ans après quoi, ils reviennent à Nokia. D’un autre côté, Micro­soft donne égale­ment à Nokia une licence de 10 ans pour l’uti­li­sa­tions de ses brevets pour l’ap­pli­ca­tion de carto­gra­phie Here.

Windows Phone progresse lente­ment mais surement, d’après les derniers chiffres de Kantar World­pa­nel, la part de marchés en Europe atteint main­te­nant 8.2 % et plus de 11 % pour la France. Du côté de son cata­logue d’ap­pli­ca­tions au sein du Windows Phone Store, le nombre s’élève à 170 000 appli­ca­tions.

Enfin, Nokia produi­sait égale­ment des smart­phones qui ne tour­naient pas sous Windows Phone, la gamme Asha qui repré­sente plus de la moitié des termi­naux actuel­le­ment par Nokia France (13 Asha et 12 WP).

Il ne reste plus qu’à attendre la réac­tion des autres construc­teurs, vont-ils conti­nuer à travailler avec Micro­soft ou vont ils se recen­trer sur Android ? Cette ques­tion avait égale­ment été posée suite au rachat de Moto­rola par Google et il s’avère que les construc­teurs sont restés sur ce marché mais il repré­sente tout de même plus de 60 % des PDM.

Fin des vacances et reprise du site

Après un peu plus d’un mois de vacances je vais commen­cer à reprendre un rythme “normal” de publi­ca­tion des articles.

Comme toujours si vous avez des articles à me propo­ser ou des sujets d’ar­ticle soit qui vous inter­es­se­rais soit des actua­li­tés que j’ai oublié de trai­ter n’hé­si­tez pas à m’en­voyer vos propo­si­tions par mail (que vous trou­ve­rez dans la rubrique contact ou dans la bannière)