Une tablette HP 7″ sous Windows 8.1 pour 79 €

Le Micro­soft Store propose actuel­le­ment une offre parti­cu­liè­re­ment inté­res­sante sur une tablette HP Stream 7 en faisant tomber son prix à 79 €.

Elle est équi­pée d’une édition complète de Windows 8.1 et non d’une version RT, vous pouvez donc y instal­ler et lancer toutes les appli­ca­tions utili­sables sur un ordi­na­teur stan­dard.


Tablette HP Stream 7 Edition Signa­ture

Du côté des perfor­mances, on reste sur une tablette, elle est dotée de 1 GO de RAM, un proces­seur Intel Atom quatre cœurs et 32 Go de stockage auxquels il faut enle­ver l’es­pace pris par le système. Il est cepen­dant possible d’aug­men­ter cette espace via une carte micro sd.

Elle dispose égale­ment d’un appa­reil photo de 2 Mpx à l’ar­rière et un seconde de 300 000 pixels en façade.

Enfin dernier point posi­tif de cette tablette, elle est four­nie avec un abon­ne­ment d’un an à Office 365 avec 1 To d’es­pace de stockage sur OneD­rive inclus qui coûte à lui seul 69€.

Elle n’est pas compa­rable à une Surface Pro 3 en terme de perfor­mance et ne rempla­cera donc pas un ordi­na­teur mais en terme de prix non plus car une Surface s’avère être plus de 10 fois plus cher.

Pour profi­ter de cette offre, rendez vous sur le Micro­soft Store avec le code promo BONPLAN79

Message privés twitter

Twit­ter étend l’en­voi des messages privés aux personnes que vous ne suivez pas


Jusqu’à main­te­nant, pour envoyer un message à une personne sur Twit­ter, il fallait que celle-ci vous suive. Il est doré­na­vant possible d’ac­cep­ter les messages de la part de tout le monde, utile notam­ment dans un cadre profes­sion­nel.

Pour cela il faut acti­ver manuel­le­ment cette option en vous rendant dans les para­mètres de votre compte : https://twit­ter.com/settings/account 

 

Allez ensuite dans la partie « Sécu­rité et confi­den­tia­lité » Message privés twitterTout en bas de la page se trouve la section « Messages privés », cochez alors la case « Receive Direct Messages from anyone » puis enre­gis­trez les modi­fi­ca­tions.

Une confir­ma­tion de votre mot de passe vous sera deman­dée à l’en­re­gis­tre­ment des modi­fi­ca­tions.

Si vous rece­vez trop de spam, vous pour­rez toujours reve­nir déco­cher la case par la suite.

 

Comment réduire la consom­ma­tion CPU de Visual Studio 2013

Cela faisait plusieurs mois que Visual Studio 2013 (Update 4) était en perma­nence entre 25 et 30 % d’uti­li­sa­tion proces­seur. Qu’un projet soit chargé ou non et donc peu importe le type de projet.

Deux solu­tions sont dispo­nibles, pour ma part seule la seconde à fonc­tion­ner.

Désac­ti­ver Brow­serLink

La fonc­tion­na­lité permet­tant de relier les navi­ga­teurs à Visual Studio pour les déve­lop­pe­ments web pour rafraî­chir auto­ma­tique les navi­ga­teurs connec­tés ou encore inspec­ter visuel­le­ment un élément et le retrou­ver dans le code peut occa­sion­ner une consom­ma­tion CPU anor­male depuis l’Up­date 3. Pour désac­ti­ver cette fonc­tion­na­lité, déco­chez la case Enable Brow­serLink à côté du bouton de débo­gage:

capture_vs

Désac­ti­ver le support de Git

L’in­té­gra­tion de Git à Visual est très pratique mais dans mon cas c’était ce compo­sant qui était respon­sable de l’usage CPU. Pour le désac­ti­ver rendez-vous dans le menu Outils -> Options -> Contrôle de code source.

Dans la liste dérou­lante du plugin de contrôle de code source, sélec­tion­nez Aucun.

Pour palier à l’ab­sence de Git dans VS vous pouvez toujours vous rabattre sur une instal­la­tion de Git en ligne de commande ou encore Sour­ceT­ree, logi­ciel gratuit d’At­las­sian qui édite entre autre BitBu­cket (concur­rent de Github). Comme Boris l’in­dique dans son commen­taire Github a égale­ment Github pour Windows qui est très simple d’uti­li­sa­tion.

Relan­cez ensuite Visual Studio ainsi que le gestion­naire des taches pour véri­fier que le problème est résolu.

Via StackO­ver­flow

OneD­rive offre 100 GO aux utili­sa­teurs Drop­box

Micro­soft offre actuel­le­ment 100 Go de stockage sur OneD­rive (nouveau nom de Skydrive) aux utili­sa­teurs de Drop­box pour une durée d’un an.

Comment faire ?

Rendez-vous simple­ment sur le site https://preview.onedrive.com/bonus  cliquez ensuite sur Verify and get my storage puis suivez les étapes d’au­to­ri­sa­tion de connexion à OneD­rive et Drop­box puis le site enre­gis­trera un PDF sur votre compte Drop­box dans le dossier Enre­gis­tre­ments ce qui ne prend que quelques minutes.

Si vous souhai­tez plus d’es­pace, sachez qu’a­vec un abon­ne­ment Office 365, 1 TO est offert.

Via Neowin

Premier lancement de Cortana

Arri­vée de Cortana en français pour Windows Phone

Cortana l’as­sis­tant person­nel digi­tal de Micro­soft parle depuis ce soir le français sur les télé­phones Windows Phone. La version preview est égale­ment dispo­nible pour l’Es­pagne, l’Al­le­magne et l’Ita­lie.

Premier lancement de Cortana

Instal­la­tion

Pour obte­nir Cortana, votre télé­phone doit être confi­guré en tant que déve­lop­peur avec l’une des méthodes propo­sées par Micro­soft. Le fait d’ac­ti­ver cette option vous permet­tra d’ac­cé­der aux versions de déve­lop­pe­ment de Windows Phone au risque de perdre en stabi­lité et/ou auto­no­mie par exemple.

Une fois enre­gis­tré en tant que déve­lop­peur, allez dans Para­mètres -> Mise à jour du télé­phone puis  « véri­fier la dispo­ni­bi­lité des mises à jours »

Plusieurs mises à jour peuvent vous être propo­sées, vous devez toutes les effec­tuer.

Si votre télé­phone n’est pas en français, vous devrez le repas­ser en français aussi bien au niveau de l’in­ter­face que du clavier ou encore des voix. Dans le cas contraire Cortana vous indiquera un problème de loca­li­sa­tion.

Première utili­sa­tion

Lorsque la dernière aura été instal­lée vous trou­ve­rez sur l’écran d’ac­cueil une nouvelle tuile nommée Cortana qui vous permet­tra d’y accé­der ou sinon vous pouvez égale­ment y aller en appuyant sur le bouton de recherche.

 

La première chose que Cortana vous deman­dera est votre nom qu’elle essaiera ensuite de pronon­cer ce qui n’a pas posé de problème pour ma part, si jamais la pronon­cia­tion n’est pas correcte, vous pour­rez la corri­ger par deux méthodes

  • En prononçant vous-même la bonne manière
  • En écri­vant une suite de mots pour arri­ver à la bonne pronon­cia­tion, dans le cas de mon nom « puis fa gesse » par exemple.

Si au bout de ces deux essais, Cortana n’ar­rive toujours à pronon­cer correc­te­ment votre nom, l’as­sis­tante vous invi­tera à renou­ve­ler l’opé­ra­tion plus tard.

Par la suite vous aurez droit à une série de ques­tion concer­nant vos centres d’in­té­rêt, la cuisine ou encore vos acti­vi­tés.

Une fois ce ques­tion­naire rempli, Cortana est prête !

Que peut-on dire ?

Contrai­re­ment à la version améri­caine, Cortana en français est moins intel­li­gente pour le moment en tout cas, vous ne pour­rez donc pas deman­der la hauteur du Mont Everest, les vols d’avion ou encore le président français, vous serez alors renvoyer vers les résul­tats de Bing.

Par contre il est possible de faire pas mal de choses (liste non exhaus­tive) :

  • Connaitre la météo : Quel temps fera t-il demain ?
  • Prendre une note
    • Rappels moi de deman­der à X d’ap­por­ter un objet demain
      • Dans ce cas là, Cortana vous deman­dera de préci­ser qui est X
    • Noter d’al­ler ache­ter du lait demain midi
      • Créera une note OneNote dans la section Notes rapide
  • Acti­ver une alarme
    • Mettre une alarme à 8h
  • Utili­ser la navi­ga­tion
    • Aller à Dijon
      • Lance l’ap­pli­ca­tion de navi­ga­tion dans mon cas Here Drive
  • Passer un appel
    • Appe­ler X
    • Appe­ler « un surnom »
      • Si vous dites « Maman » Cortana vous deman­dera qui est votre Maman par exemple
  • Envoyer un SMS
    • SMS à X
      • Cortana vous deman­dera ensuite le message, il est préfé­rable de pronon­cer le nom complet

Il est aussi possible de poser des ques­tions en rapport avec Cortana comme lui deman­der son âge, son lieu d’ha­bi­ta­tion ou n’im­porte quelle autre ques­tion qui pour­rait vous passer par la tête.

Fonc­tion­ne­ment et déve­lop­pe­ment

Cortana est basé sur le Machine Lear­ning de Micro­soft Azure ce qui veut dire que le simple fait de l’uti­li­ser l’amé­liore auto­ma­tique­ment d’ailleurs, Micro­soft recom­mande de l’uti­li­ser simple­ment sans repor­ter les bugs.

Il faut bien garder à l’es­prit qu’il s’agit d’une version Alpha volon­tai­re­ment bridée par Micro­soft et elle est desti­née aux déve­lop­peurs.

Si vous êtes déve­lop­peur, sachez que Jean-Sébas­tien Dupuy « Deve­lo­per Evan­ge­list » chez Micro­soft France a écrit un article pour implé­men­ter Cortana dans vos appli­ca­tions : http://blogs.msdn.com/b/jdupuy/archive/2014/12/05/trois-233-tapes-pour-int-233-grer-votre-appli­ca­tion-windows-phone-224-cortana.aspx

Pour Windows 10, des rumeurs annoncent une arri­vée de Cortana en français en début d’an­née.

Source: article du blog « Blog­ging Windows » de Micro­soft