Nokia partiellement racheté par Microsoft

HTC 8X, Lumia 920, Lumia 820
La firme finlandaise de téléphonie mobile Nokia vient d’être officiellement rachetée par Microsoft en ce qui concerne la branche téléphonie mobile.

Depuis l’arrivée d’Android, Nokia a vu les parts de marchés de son système Symbian diminuer fortement laissant ainsi sa position de leader à iOs et Android.  En 2010, Microsoft a conclu un partenariat avec Nokia concernant Windows Phone ce qui marqua l’arrivée de la gamme Lumia.

La cession de la branche téléphonie mobile de Nokia à Microsoft autorise également la firme de Redmond à utiliser la marque Nokia pendant les 10 prochaines années. Cette cession ne concerne en revanche pas le service de cartographie Here ni les équipements réseaux cependant, rien n’est préciser concernant l’annonce faite le mois dernier par rapport à l’intégration d’Here au sein des voitures.

 

Grace à ce rachat, Microsoft se retrouve donc dans la même position que ses principaux concurrents qui ont chacun une activité de fabrication de mobiles, iOs fabriqués par Apple, Google à racheté il y a quelques années Motorola et vient d’ailleurs d’annoncer le premier smartphone né de la collaboration Motorola/Google. Du côté des actuels employés de Nokia qui sont au nombre de 32000, tous seront désormais employés de Microsoft. Par ailleurs, Microsoft compte basé son nouveau Datacenter pour l’Europe en Finlande.

Le montant de l’opération s’élève à un peu plus de 5 milliards d’euros dont 3.79 M pour la partie mobiles et services ainsi que 1.65 pour les brevets. Pour ces derniers, le communiqué de presse de Microsoft indique par ailleurs quand les termes de ce rachat, les brevet sont en fait un accord sur 10 ans après quoi, ils reviennent à Nokia. D’un autre côté, Microsoft donne également à Nokia une licence de 10 ans pour l’utilisations de ses brevets pour l’application de cartographie Here.

Windows Phone progresse lentement mais surement, d’après les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, la part de marchés en Europe atteint maintenant 8.2 % et plus de 11 % pour la France. Du côté de son catalogue d’applications au sein du Windows Phone Store, le nombre s’élève à 170 000 applications.

Enfin, Nokia produisait également des smartphones qui ne tournaient pas sous Windows Phone, la gamme Asha qui représente plus de la moitié des terminaux actuellement par Nokia France (13 Asha et 12 WP).

Il ne reste plus qu’à attendre la réaction des autres constructeurs, vont-ils continuer à travailler avec Microsoft ou vont ils se recentrer sur Android ? Cette question avait également été posée suite au rachat de Motorola par Google et il s’avère que les constructeurs sont restés sur ce marché mais il représente tout de même plus de 60 % des PDM.

%d blogueurs aiment cette page :